Cours de Penchak Silat à Paris 10

Horaires

MARDI :

  • 20H30 à 22H00 – Ados/Adultes

JEUDI :

  • 20H30 à 22H00 – Ados/Adultes
Réserver un Cours d’Essai

Vous voulez découvrir un sport de combat très peu connu en France mais pourtant redoutable ?

Venez tester un cours de Penchak Silat à Paris 10, au métro République, au Maccabi.

Pratiquer le Penchak Silat au Maccabi Paris

Contrairement au Karaté Shotokan ou au Krav Maga, le Penchak Silat est un sport qui est presque inconnu en France. En effet, notre club de Penchak SIlat est l’un des seuls de Paris.

Le Penchak ou Pencak Silat est un art martial pratiqué dans le monde Malais : Indonésie, Malaisie, Singapour et Brunei. Plusieurs orthographes existent pour définir le même art : Pentchak-Silat, Penjak Silat, Pencak Silat ou Bersilat.

Penchak Silat signifie « aptitude à combattre avec des mouvements variés et appropriés » ; Penchak se définit comme « mouvements variés et habile du corps » et Silat comme « art de combattre ».

C’est un art martial très difficile à étiqueter dans la mesure où il existe plus de 150 version de celui-ci dans le monde.

Participer au cours de Penchak Silat à Paris vous permettra de découvrir un sport original qui peut vous permettre de vous défendre en cas d’attaque. Il peut se pratiquer à main nu mais aussi avec des armes pour les plus expérimentés.

Les armes les plus utilisées sont la machette, la lance, les bâtons courts, l’épée, le Kriss et le Tjabang (couteau).

En Silat, sport réputé très violent de la même manière que la boxe thaï, tous les aspects du combat sont abordés : des percussions, des balayages, des projections, des clés, des luxations, des esquives et du combat contre et avec armes…

Petit histoire du Penchak Silat

La légende veut que le Penchak ait été inventé par une femme suite à l’observation d’un combat entre un tigre et un oiseau. Le Penchak aurait été enrichi par les arts martiaux chinois de part les échanges commerciaux entre la Chine et la Malaisie à partir du IXème siècle.

L’Indonésie et la Malaisie ont subit le colonialisme avec les Hollandais puis les Anglais, et par crainte de rébellion ces colonisateurs interdirent la pratique des arts de combat. Donc, le Penchak s’est pratiqué en secret, et sous forme de danse avec des techniques martiales dissimulées par des mouvements esthétiques et gracieux. Les démonstrations de Penchak sont toujours accompagnées d’un orchestre musical. La discipline reste toutefois basée sur une redoutable capacité à combattre en situation réelle.

Si vous êtes tentés de découvrir le Penchak Silat à Paris, n’hésitez plus et venez tester ce sport par vous même dans notre salle à Paris 10 !