Karaté Shotokan

Maccabi Slide - KARATE SHOTOKANa

MARDI:
  • 20H30 à 21H45           Adultes
MERCREDI: KARATE KIDS
  • 17H00 à 18H00           Enfants (4/6ans)
  • 18H00 à 19H00           Enfants (7/11ans)
VENDREDI:
  • 19H45 à 21H00           Ados/Adultes
SAMEDI:
  • 14H00 à 15H15           Ados/Adultes
DIMANCHE: KARATE KIDS
  • 10H00 à 11H00           Enfants (7/11ans)
  • 11H00 à 12H00           Enfants (4/6ans)

 

Le Karaté est un art martial du combat à mains nues (Kara = vide, Té = main)

Les arts martiaux étudient le combat, sans arme ou avec armes.

D’origines guerrières et développées en particulier par les samourais,

la plupart de ces disciplines ont évolué vers une pratique plus intériorisée

visant à l’épanouissement du corps et du mental.

L’origine des Arts Martiaux remonte à 5000 ans.

Le moine indien BODHIDHARMA introduit une forme de combat sans arme

en Chine à la fin du 5ème siècle, jugeant que

«le développement spirituel n’est pas possible dans l’ignorance du corps »,

il prôna la pratique physique en complément aux activités contemplatives

habituelles des monastères.

De ce constat sont nés les premiers moines guerriers.

De là, à travers les échanges culturels et commerciaux,

ce style de combat arriva au Japon.

Le Karaté est associé à l’île d’OKINAWA.

Cet archipel du sud-est asiatique était un centre stratégique commercial

et politique avec la Chine, l’Asie, qui favorisa les échanges de toutes natures,

y compris les arts martiaux.

En 1372 une loi interdit l’utilisation des armes au peuple.

Cet interdit favorisa l’imagination des habitants d’Okinawa qui, pour se défendre,

améliorèrent leurs techniques de combat à mains nues

et introduisirent l’utilisation d’instruments agraires.

Leur résistance à l’invasion de leur île entraîne un perfectionnement

de ces techniques qui seront à la source du Karaté.

Le Karaté moderne est développé par Gichin FUNAKOSCHI.

Né à Okinawa en 1869, il est professeur de littérature et pratique

les différents styles de combat de l’île.

Après l’enthousiasme qu’il provoque au cours d’une démonstration à Kyoto,

il se fixe au Japon en 1922 et enseigne son art dans un dojo qu’il appelle « shotokan ».

Il crée le Karaté-do dont le but premier n’est pas la victoire sur l’adversaire.

C’est une discipline éducative du corps et de l’esprit qui améliore la santé physique,

entraine la maîtrise de soi, et la connaissance de nos propres possibilités.

Très vite le karaté a beaucoup de succès.

De nombreuses écoles sont créées pour pérenniser les modifications de style

de différents professeurs.

Après la seconde guerre mondiale, le Karaté arrive en Occident,

d’abord aux U.S.A. ensuite en Europe.

 

 

Retour à l’accueil